Maman Futur Maman en essais
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Choisir sa Preparation a l accouchement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caniston
Futur Maman
Futur Maman
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 25
Localisation : Charente Maritime

MessageSujet: Choisir sa Preparation a l accouchement   Mer 4 Fév - 18:07

Introduction

En France, chaque femme a droit durant sa grossesse à 8 séances de préparation à la naissance remboursées à 100 % par la sécurité sociale, à condition d’être dispensées par une sage-femme ou un médecin. Objectif de ces séances : vous familiariser avec l’accouchement et vous enseigner des techniques qui vous permettront d’aborder le grand jour sereinement. Le papa sera généralement le bienvenu à vos côtés pour vous soutenir et se préparer lui aussi à l’arrivée de votre bébé. Une multitude de méthodes sont aujourd’hui proposées aux futurs parents : découvrez les principales avec nous et trouvez celle qui correspond à vos envies

La préparation classique

Animées par une sage-femme, ces séances visent à vous informer sur le déroulement de la grossesse et de l'accouchement pour vous rassurer et vous donner confiance dans vos capacités naturelles à donner le jour à votre enfant. Si le futur papa est disponible, pratiquez-les en couple : vous pourrez ainsi tous deux profiter de cet enseignement et la présence du papa sera d’une grande aide pour les exercices pratiques.
Cette préparation comporte une partie théorique et une partie pratique :
 

  • En théorie, vous serez informée du suivi de la grossesse, du déroulement de l’accouchement, des suites de couches et de l’alimentation du nouveau-né.
  • En pratique, vous y apprendrez à mieux percevoir votre corps, à être à l'écoute de vos sensations et à vous détendre. Par de petits exercices, vous découvrirez aussi les postures qui soulagent des inévitables douleurs de l’accouchement et favorisent la progression du travail. La sage-femme vous expliquera également les différentes respirations qui vous aideront au cours de la dilatation et de l’expulsion. L'idéal étant, bien sûr, de répéter régulièrement ces exercices chez vous jusqu’à la naissance.

 
Les séances commencent vers le 7e mois de grossesse et se déroulent généralement en groupe, ce qui vous permet de partager vos interrogations et vos éventuelles craintes avec d’autres futures mamans et de profiter de l’expérience de celles qui ont déjà accouché : n’hésitez pas à poser toutes vos questions ! Proposée dans la plupart des maternités, cette méthode peut aussi être suivie dans le cabinet d’une sage-femme libérale.
 

L’haptonomie

Définie comme la science de l’affectivité, l’haptonomie offre une place privilégiée au futur papa. Elle s’inscrit dans une démarche de reconnaissance du bébé dès la vie fœtale et contribue à la mise en place précoce des bases d'une solide sécurité affective.
 
Les séances peuvent commencer dès que vous commencez à percevoir les mouvements du bébé, généralement entre le 4e et le 5e mois de grossesse. Elles se déroulent en couple, avec l’accompagnement d’une sage-femme ou d’un médecin spécialisé.
Fondée sur le dialogue avec votre enfant, l'haptonomie vous propose une initiation au toucher affectif : en caressant le ventre de façon spécifique, les parents entrent en communication avec leur enfant et apprennent progressivement ce qu'il aime et ce dont il a besoin.
 
Au cours des séances, le praticien vous enseignera aussi des gestes et des postures qui vous aideront à vous détendre, à porter votre bébé harmonieusement et à l'inviter à naître lorsque le moment sera venu. Le futur papa découvrira aussi comment le toucher peut vous soulager : en exerçant de douces pressions, il apprendra à modifier votre tonus musculaire et contribuer ainsi au relâchement et à la détente de tous vos muscles.

Le jour de l'accouchement, vous pourrez ainsi tous deux participer activement à la naissance de votre enfant, vous en guidant progressivement votre bébé vers l'air libre, le papa en vous soulageant par des gestes précis et en vous aidant à rester en contact avec le bébé qui va naître.

Après l'accouchement, vous serez invités à revenir avec votre bébé pendant quelques semaines pour trouver les gestes qui le sécurisent et continuer à l'accompagner vers son autonomie.
 

Le yoga


Proposée dès le 4e mois de grossesse, cette préparation a pour objectif d’apprendre aux futures mamans à se relaxer mentalement et physiquement pour être à l'écoute de leur corps et à faire travailler leurs muscles en douceur.
 
Enseignées par un professionnel spécialisé dans l’accompagnement des femmes enceintes, les postures ne sont pas difficiles mais adaptées à votre état : vous pouvez pratiquer le yoga prénatal même si vous n’avez jamais fait de yoga auparavant. Vous apprendrez ainsi à mieux placer votre bassin, à vous concentrer et à adopter une respiration lente et profonde où tout le corps accompagne les mouvements respiratoires, sans effort physique.
On vous enseignera également les bons réflexes pour vous allonger, vous lever et vous retourner sans effort pendant la grossesse, mais aussi les bonnes postures pour faciliter l’accouchement.
Cet accompagnement pourra être poursuivi après la naissance de votre enfant.
 

La sophrologie

Préconisée au cours du dernier trimestre de la grossesse, la sophrologie a pour objectifs une relaxation profonde, une visualisation positive de l’accouchement à venir et une prise de conscience physique de votre utérus et de votre bébé. Tout cela, grâce à des techniques basées essentiellement sur la concentration mentale, la visualisation de différentes parties du corps et la respiration.

Pratiqués semaine après semaine, ces exercices vous permettront de prendre confiance en vous et d’aborder sereinement l’accouchement. Durant le travail, vous pourrez faire appel à ces images positives pour retrouver une respiration lente et calme et mieux surmonter vos craintes et la douleur.

La méthode Bonapace

Venue du Québec, la méthode Bonapace (prononcez « bonapatché ») vise à réduire les interventions médicales au cours de l’accouchement grâce à des techniques de gestion de la douleur. La présence du futur papa est indispensable durant ces séances, car c’est en grande partie lui qui devra mettre en œuvre ces techniques pour vous soulager.

Elles sont de plusieurs ordres :

  • La digitopression : sorte d’acupuncture sans les aiguilles, elle permet de soulager la douleur en appuyant sur des points précis du corps.
  • Le massage, notamment sur la région lombaire, permet d’apaiser les tensions du dos pendant et après les contractions pour mieux les supporter.
  • Enfin la relaxation par la concentration sur la respiration permet de détourner l’attention de la douleur pour mieux la gérer.

Proposée par des sages-femmes et des médecins spécialisés, la méthode Bonapace peut être pratiquée à partir du 6e mois de grossesse.

Le chant prénatal

Bien être pendant la grossesse, établissement d’un lien affectif précoce avec l’enfant à naître, accompagnement de l’accouchement… Les objectifs du chant prénatal sont multiples. Cette préparation se fonde sur l'impact des sons sur le corps : en chantant, la future maman se détend et travaille en même temps sa respiration et son souffle.
 
Le chant prénatal a aussi des effets positifs sur le bébé : dans l'utérus, il est déjà très sensible aux sons, quelle que soit leur fréquence. Le bassin et le squelette de sa maman font caisse de résonance et amplifient leur transmission. Conduits par le liquide amniotique, les sons atteignent la peau du fœtus et ses terminaisons nerveuses sous forme de vibrations, lui prodiguant un massage très agréable. Le chant permet ainsi d’établir une relation précoce avec le bébé. Après la naissance, il retrouvera avec plaisir les mélodies qu’il recevait dans le ventre de sa maman.
 
Durant l’accouchement, les sons aident à accompagner les contractions et à traverser la douleur : les fréquences graves ont en effet des effets antalgiques au niveau du bassin. Un son grave et équilibré permet ainsi à la femme d’exprimer ses sensations tout en massant le corps par les vibrations et en facilitant le relâchement musculaire.

La préparation en piscine

Idéale pour les futures mamans qui aiment l’eau, la préparation en piscine commence à partir du 5e mois de grossesse. Vous pouvez la pratiquer seule ou accompagnée par le futur papa.
 
Dans l’eau, partiellement affranchie des effets de la pesanteur, vous vous sentez plus légère et vous pouvez ainsi exécuter facilement des exercices de préparation à l’accouchement : vous travaillez l’ouverture de votre bassin, vous apprenez à vous relaxer et à respirer profondément en relâchant votre sangle abdominale, vous découvrez des mouvements pour soulager les douleurs dorsales et ligamentaires. La pression de l'eau exerce aussi un massage drainant qui détend les jambes lasses et fatiguées et favorise la circulation sanguine.
 
Si vous êtes tentée par un accouchement dans l’eau et que votre maternité le propose, cette préparation aquatique est particulièrement indiquée.
Encadré par des sages-femmes spécialisées, le chant prénatal peut être pratiqué dès [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mois de grossesse et poursuivi après la naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bsbt.bbactif.com
 
Choisir sa Preparation a l accouchement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma preparation à l'accouchement
» remboursement préparation à l'accouchement
» Préparation à l'accouchement
» Préparation de la trousse de bébé pour la maternité
» La préparation à l'accouchement, les bonnes raisons d'y aller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bidous Sucrés Bidons Trognons :: Futurs Bidons :: L'accouchement et sa préparation-
Sauter vers: